MENU
Écoute en direct
 
 
PARIS - CHAINSMOKERS
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Économie

16 janvier 2023

Baie-Comeau est résolument ciblée par les sociétés minières

par Marc-André Hallé

La minière Nouveau Monde Graphite de la région de Lanaudière envisage de faire du gisement du lac Guéret, situé au sud-ouest du cratère Manicouagan, autrefois développé par Mason Graphite, le plus grand site d’exploitation du genre au monde.

L’équipe de direction de la société minière, fondée en 2012, a présenté vendredi à la communauté d’affaires de la Manicouagan son projet de relance, maintenant qu’elle est actionnaire de 51% des actifs de Mason Graphite.

Les résultats d’une étude économique préliminaire ont démontré que la production dans ce projet, qui porte maintenant le nom de Uatnan, qui signifie "là où poussent les mélèzes", passera de 50 000 à 500 000 tonnes de concentré de graphite par année.

Du coup, la durée de vie du gisement sera réduite à 24 ans, car la demande de plusieurs partenaires, dont Panasonic Energy, pour cette matière première s’avère très forte en Amérique et en Europe.

Le président et fondateur de Nouveau Monde Graphite, Eric Desaulniers, évalue que le projet Uatnan exigera des investissements d’un milliard 400 millions de dollars, soit cinq fois le projet initial.

Contrairement à ce qu’avait prévu Mason Graphite, le concentrateur sera vraisemblablement érigé près du gisement du lac Guéret avec un camp situé à deux km afin de loger les 300 travailleurs, selon les besoins estimés.

D’autres études de faisabilité et d’impact environnemental seront confectionnées et une nouvelle entente avec le Conseil des Innus de Pessamit devra être négociée avant d’entreprendre les travaux de construction, prévus de 2025 à 2028.

Les opérations devraient débuter si tout va bien avant 2030 pour des retombées économiques de 135 millions de dollars par année.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?