MENU
Écoute en direct
En ondes avec Jay Béland
Le Beat du Weekend
HEART AND SOUL - HUEY LEWIS AND THE NEWS
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Communautaire

12 avril 2024

Le nouvel organisme a le vent dans les voiles

par Marc-André Hallé

Le Centre d’amitié autochtone de Manicouagan a ouvert ses portes depuis quelques jours au 905 de la rue Bossé à Baie-Comeau, dans l’ancien resto-bar L’Orange bleue.

Le projet, annoncé en octobre dernier, sert à briser l’isolement des autochtones vivant hors communauté, en milieu urbain.

Il offre des services de soutien, d’accompagnement et de prévention, selon les besoins de chacun, ainsi qu’un endroit de partage pour les gens qui veulent découvrir la culture autochtone.

Un diner collectif a rassemblé mercredi 75 personnes des deux nations.

Dès le samedi 20 avril, des ateliers de perlage seront offerts comme activité rassembleuse.

L’organisme n’a pas encore d’heures fixes d’ouverture au public, mais prend toutes les demandes sur sa page Facebook.

Présentement, deux employées travaillent au Centre d’amitié et un 3e poste d’intervenant social est ouvert.

Le Centre d’amitié autochtone tiendra son assemblée de fondation le 10 mai.

Jessica Nanipou, directrice par intérim, qui a œuvré 10 ans dans un autre centre à Saguenay qui est maintenant fermé, n’est pas à court d’idées pour développer le rayonnement de son nouveau bébé organisationnel.  

Le Centre d’amitié opère présentement avec une aide de 845 000 dollars sur quatre ans du Secrétariat aux relations avec les Premières Nations et les Inuits, de 97 000 dollars de ID Manicouagan, de 20 000 dollars de Centraide et de 11 500 dollars du Port de Baie-Comeau. 

De son côté, l’organisme Homme aide Manicouagan est fiduciaire du projet, en attendant la fondation officielle.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?