MENU
Écoute en direct
 
Les soirées du FM 97
INSTAGRAM QUEEN - PAINCHAUD JONATHAN
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Politique

20 septembre 2022

Du renfort pour les péquistes

par Marc-André Hallé

Les chefs de deux partis souverainistes se trouvaient à Baie-Comeau en même temps dimanche lors d’un rassemblement de partisans.

La caravane du chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, et l’organisation du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, ont fait coïncider leur passage dans la Manicouagan, le 2e parti offrant son appui public à la campagne du premier.

Monsieur Blanchet est d’avis que le candidat de la Coalition avenir Québec, François Legault, s’en prend davantage ces derniers jours à Québec solidaire, qualifiant cette attitude de « petite stratégie » parce qu’il n’y aura pas de transfert de vote entre les deux partis, selon lui, le 3 octobre.

Yves-François Blanchet ajoute que le Parti québécois est la vraie menace pour les caquistes, singulièrement dans René-Lévesque.

De son côté, Paul St-Pierre Plamondon témoigne d’une croissance de son parti dans les intentions de vote en réunissant jusqu’ici davantage de caquistes indécis que tout autre parti.

Le chef du PQ a confirmé un peu plus tôt à Tadoussac que sa formation allait financer la construction d’un pont, soulevant l’enthousiasme des militants réunis à la brasserie du Boulevard.

D’ailleurs, Paul St-Pierre Plamondon déplore que François Legault n’exige pas d’étude sur la nouvelle version du 3e lien à Québec, alors que dans le cas du pont sur le Saguenay, le gouvernement de la CAQ en ait commandé une 14e en moins de 50 ans.

 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?