MENU
Écoute en direct
 
 
FEEL IT STILL - PORTUGAL THE MAN
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Politique

22 novembre 2022

Un départ forcé du maire par intérim

par Marc-André Hallé

Celui qui a remplacé Yves Montigny à la mairie de Baie-Comeau pendant la campagne provinciale, le conseiller du quartier Trudel, Serge Deschênes, ne se présentera pas à la mairie en vue de l’élection partielle du 19 février.

Il laisse aussi son poste de conseiller pour des raisons légales.

Selon un communiqué, son éligibilité comme élu a été remise en question à la suite d’une plainte anonyme dont il a été informé le 26 octobre par la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale.

C’est que Serge Deschênes n’habitait pas Baie-Comeau depuis 12 mois consécutifs lorsqu’il a été élu en novembre 2021 car il avait déménagé de Pointe-aux-Outardes en juin, bien qu’il ait habité Baie-Comeau pendant une quarantaine d’années par le passé.

Il affirme avoir reçu l’avis d’avocats en 2021 qui lui disaient qu’il pouvait se présenter confiant à l’élection.

À savoir si c’est un adversaire politique qui a porté plainte, le doute subsiste.

Jusqu’ici, les seuls candidats à la mairie de Baie-Comeau sont le conseiller Sébastien Langlois et le syndicaliste Michel Desbiens.

Serge Deschênes explique également sa décision par les ennuis de santé de sa conjointe qui a reçu un diagnostic de cancer le 26 septembre et doit se faire opérer aujourd’hui (mardi).

 

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?