MENU
Écoute en direct
En ondes avec Jay Béland
Le Beat du Weekend
DIENTES (USHER, DJ KHALED) - J BALVIN
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

17 avril 2024

Des inquiétudes surgissent du fait du manque de formation de certains préposés aux bénéficiaires

par Marc-André Hallé

Le syndicat CSN déplore que près des deux tiers des préposés aux bénéficiaires dans les établissements du CISSS Côte-Nord qui proviennent du secteur privé n’auraient pas les compétences nécessaires pour accomplir leur travail.

La CSN a récupéré ce constat provenant du Centre intégré de santé et de services sociaux qui fait depuis quelques années un usage de plus en plus accru de la main-d’œuvre indépendante.

Les syndiqués du secteur public qui accompagnent le personnel indépendant ne se disent pas surpris par le chiffre de 65% de préposés qui n’ont pas reçu les apprentissages nécessaires avant d’être recrutés dans les établissements.

Trois représentantes des travailleuses de métier et auxiliaires ont témoigné en conférence de presse mardi, soit Erika Glazer-Gauthier, Louise Lepage et Raphaëlle St-Louis.

La CSN vient de lancer sur la Côte-Nord une enquête sur la privatisation dans le réseau de la santé afin d’identifier comment elle se manifeste sur le plancher.

Sans blâmer les personnes embauchées, la CSN estime qu’il existe un enjeu pour les patients.

Une inspectrice de la CNESST est d’ailleurs venue enquêter au CHSLD Boisvert en septembre dernier à la suite d’incidents découlant, selon le syndicat, de l’utilisation à près de 85% du personnel d’agences privées.

Le président du Conseil central CSN Côte-Nord, Guillaume Tremblay, se demande pourquoi le CISSS, qui dans son affichage de postes exige 705 heures de formation pour les préposés, se contente d’une main-d’œuvre insuffisamment préparée.

De son côté, le CISSS Côte-Nord signale que pour les préposées qui n’ont pas terminé leur formation, il exige une expérience d’au moins six mois.

Retour aux nouvelles

Vous avezune nouvelle?